Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Su-asti-Gil

Su-asti-Gil

Peuples, symboles, croyances, rituels, animisme, ethnologie, chamans, tatouages, ancêtres, sagesse tournant autour du Svastika.

Publié le par Gil
Publié dans : #autres


Svastika-3D

Les symboles ne sont très souvent perçus qu' en deux dimensions car dessinés sur une surface "plane" (du papier, du tissu, un mur, le sol, la peau...), mais on peut également les graver dans le bois, les tailler dans la pierre, les dessiner dans le sable ou l'argile rendant leur tracé un peu plus en relief. Si l'on dégage la forme du fond, on obtient un bas-relief, puis un haut-relief, jusqu'à la sculpture. Le symbole devient volume. Le cercle devient alors sphère, le carré cube, le triangle pyramide...jusqu'à devenir architecture: la croix devient église ou cathédrale (le cercle devient ses voûtes, coupoles ou dômes, le carré devient son cloître), le mandala devient monastère tibétain, la spirale devient tour de Babel...

...et le svastika dans tout ça?...
Comme je l'ai expliqué dans l'article: "Pilier Djed, colonne de Vie", il né du point, devient croix en s'orientant, disque en tournant, colonne en s'élevant. Mais si l'on souhaitait le voir dans une sphère, (ou un cube en partant du carré),
quelle forme aurait-il?
Je me suis un peu penché là dessus, mais est-ce la réponse que j'attendais
ou un "simple" petit jeu de géométrie dans l'espace???
...

le voici:


Le svastika seul s'insère dans un carré,
Trois svastikas "dynamisent" l'espace d'un cube.

Ils se partagent le même centre qui est aussi celui du cube.

 

 

 

 

 

 Autre représentation graphique.

 

 


 

Le voici en volume vu de manière à ce qu'il s'insère dans un hexagone

(le cube de base, la pointe au premier plan)

 

 

 

 

Autre vue.
Il est en volume mais peut retrouver sa forme initiale

 

 


 

 

Si on fait intervenir une source lumineuse,
il peut paraître en deux dimensions avec une ombre qui diffère

 

 

 

Situation différente: il est méconnaissable en volume,
mais son ombre trahit son "essence"

 

 

 

 

autre vue



Passons en image 3D
(sans tricherie) avec les mêmes situations.

 

 

Le volume, avec une vue orthogonale à une des faces du cube de départ.


 

 

 

 

 

Deux sources lumineuses placées différemment donnent
deux formes projetées bien différentes (évidemment!)

qui semblent loin de l'aspect que l'on perçoit de l'original.

 

 

 

 

 

Démonstration inverse: malgré la complexité du volume, l'ombre redevient svastika
(l'ombre est un peu "rude", je le reconnais)

 

 

 

 

 

Atterrissage ou décollage?
 

 

 

 

Gil / Novembre 2009

 

 

Comme quoi, l'angle de vue de l'observateur est primordial,
et que la réalité n'est pas toujours celle que l'on croit percevoir...

 


Pour réaliser ce volume complexe en apparence, je suis parti de trois svastikas en position figée (sans mouvement de rotation) chacun dans leur carré initial (et leur cube en commun), ce qui m'a amené à un volume immobile.

Se le représenter en volume en partant du svastika ayant un mouvement giratoire, aboutit à trois svastikas devenant trois disques enchevétrés partageant toujours un même centre.

On pourrai tout aussi bien imaginer une multitude de svastikas en mouvement avec toujours un seul et même centre. On aboutirait alors à une sphère pleine, mais active.
Je pense que l'on peut la conceptualiser mentalement, mais de là à la construire fidèlement en volume, c'est une autre histoire...

 

Commenter cet article

Dounya 12/02/2010 10:06



Formidable travail.



Maous Artiste Defiant Olibrius 09/12/2009 15:32


Impressionnant, surtout le dernier.
Amicalement, maous


Lilibeth 06/12/2009 11:19


Coucou Gil
et bien quel boulot et quel rendu. Ca fait tout drôle de le voir dans d'autres dimensions. Son ombre chinoise rend fidèlement sa forme première. Mais ce symbole me perturbe depuis que je le vois
ici. Je n'arrive pas à le cerner. C'est comme s'il restait muet. Il doit me manquer pas mal d'éléments pour me le rendre familier.
Impossible d'analyser plus finement alors je rends hommage au travail fourni.
Merci.
Bises


Gil 07/12/2009 09:45



Coucou Lilibeth,


Nous avons tous un regard sur telle ou telle chose qui nous est propre en fonction de notre
histoire, de notre parcours, de notre vécu, de notre connaissance de la dite chose. Untel va préférer le rouge au bleu, la ville à la campagne, le roman au baroque.


Qui est le plus dans le vrai ? Tous, sûrement. Et là est toute la richesse de la multiplicité
de la sensibilité.


Pourquoi le svastika me « transcende » ? Peut-être parce qu’il est un symbole qui
contient la notion de Centre, de Croix, de Cercle et de Carré qui sont les 4 premiers symboles les plus reproduit dans le monde, toutes périodes et peuples confondus.


En étudiant le svastika, j’ai comme l’impression de me retrouver, comme face à un miroir. Va
savoir pourquoi ???


Bise


Gil



Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog