Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Su-asti-Gil

Su-asti-Gil

Peuples, symboles, croyances, rituels, animisme, ethnologie, chamans, tatouages, ancêtres, sagesse tournant autour du Svastika.

Publié le par Gilles
Publié dans : #Asie

SvastikYantra


 Février 2008 / Gil 

2 grands svastikas sénestrogyre et dextrogyre inséparables et pourtant opposés formant une croix aux branches en tau.
Au second plan, le carré (monde terrestre, matériel) contenant le cercle (monde céleste, spirituel)

D’après des yantras tibétains.
Le yantra est une image cosmogonique qui sert de support à la méditation (mandala)



 


Le svastika central dextrogyre dilué dans l'or et le carmin.
Svastika et lotus stylisé inséparable

pour apporter Protection et Chance.

 


détail d'angle




Equilibre fragile entre les 2 forces giratoires opposées
un svastika sénestrogyre or

dans la branche du svastika dextrogyre carmin.
un svastika dextrogyre carmin

dans la branche du svastika sénestrogyre or.


 

symbolique du lotus


"Dans le bouddhisme la fleur de lotus est emblématique de Bouddha. Dans tout le monde indien on compte de très nombreuses peintures, sculptures et représentations de la fleur de lotus. Ceci est dû à la particularité unique du lotus qui est la seule plante aquatique dont la fleur est au-dessus de l'eau contrairement aux nénuphars et autres cousins dont la fleur flotte sur l'eau. Cette image, connotant la légèreté, de la fleur s'élevant au-dessus de la surface de l'eau rejoint celle de bouddha si léger qu'il repose comme un chat au-dessus du sol.

La symbolique du lotus en bouddhisme relève encore du fait que la graine et la fleur apparaissent ensemble, il s'agit de la simultanéité de la cause (la graine) et de l'effet (la fleur) dans la loi de causalité de l'univers qui est l'un des concept majeur de la philosophie bouddhique. À cela il faut rajouter que le lotus puise sa substance vitale dans la boue pour s'épanouir, en effet, au-dessus de l'eau. Ainsi "la boue" représente les souffrances, les troubles, les désirs, qui sont le terreau même de notre épanouissement. Il est donc possible de transformer son karma par l'illumination, l'atteinte de la boddhéité, grâce à notre éveil à la loi de causalité. "

 

(définition Wikipédia)


"Les  hindous associent la fleur de lotus (Padma) au mythe de la création, et avec les dieux Vishnu et Brahma, ainsi que les déesses Lakshmi et Sarasvati. Le lotus a toujours été un symbole divin dans la tradition hindouiste. Il est souvent utilisé comme symbole de la beauté divine. Par exemple, Vishnu est souvent décrit comme « celui à l'œil de lotus ». Le déploiement des pétales du lotus suggère l'épanouissement de l'âme. L'émergence de sa pure beauté à partir de ses origines boueuses représente une promesse spirituelle bienveillante."

 

(définition Wikipédia)

 

tiré du livre: "Mandala, comment retrouver le divin en soi"
R. Dahlke - édtions Dangles - 1988



Commenter cet article

Orelys 23/08/2010 17:52



Bonjour Gil,


Essayant de comprendre et mieux encore de mettre en application dans la vie de tous les jours, je trouve ceci sur les opposés et les contraires :


- La loi des opposés est créatrice, il y a une association possible et la création d'un 3ème terme.


ex : homme/femme, de leur union naît un enfant.


Dans le monde spirituel : amour /sagesse réunis créent la justice...


- Dans la loi des contraires, il y a incompatiblité , cela suppose même un combat.


ex : sagesse/ ignorance (disparition de l'un au profit de l'autre).


jour/nuit (mais il y a le point de l'aurore entre les 2),


amour/haine (mais de multiples états d'être entre les 2 aussi et la neutralité de l'indifférence mais qui n'est pas créatrice).


vérité/erreur (de multiples possibilités d'évolution dans ce binaire)...


Pour nous, à travers ces lois des opposés et des contraires, qui se rencontrent, créent, se combattent à l'intérieur de nous, s'équilibrent dans la stabilité du 4 , toute
une  évolution et une progression sont possibles jusqu'a franchir les portes du retour à l'unité en soi-même, la vie.


Je retrouve tout cela dans le yantra de la fleur de lotus et du svastika.


Merci pour cet article qui m'a permi cette réflexion.


Belle journée, Gil.


Orelys


 



Gil 23/08/2010 23:15



Bonsoir Orelys


Merci de nous faire partager tes impressions sur cette notion de contraire, de dualité, de deux éléments en vis-à-vis et pourtant bien souvent de même nature.


J’aime me rappeler que sans le bruit, le silence n’aurait plus de sens.


Le lotus, aux racines plongées dans la vase boueuse et obscure, resplendit de beauté à la lumière du jour. Jolie image pleine de contraste...


Belle nuit, Elyse


Gil



Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog